agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

ed483 Portails : www - étudiants - personnels ed483

Vous êtes ici : Accueil > Formation > Modules recherche > Modules Recherche

Modules Recherche

 

Atelier 2 EVS: Matières, énergies, déchets, territoires - Flux et circulations

 

Animé par Romain Garcier, Natacha Gondran, Emmanuel Martinais, Laurence Rocher

Ces dernières années, de nombreux travaux ont montré que les phénomènes de mondialisation et de globalisation reposent sur la mobilité croissante des capitaux, des informations et des individus. Dans cet ensemble, les circulations matérielles (c’est-à-dire les circonstances concrètes de la mobilité des objets dans l’espace) restent peu étudiées en tant que telles. Elles posent pourtant des questions à la fois scientifiques et politiques : comment mesurer la mobilité des choses ? Comment représenter ces circulations ? Comment se déploient-elles concrètement ? Qu’est-ce qui les motive ou les fait émerger ? Comment réguler des choses de plus en plus mobiles qui se jouent en permanence des frontières et des cadres administratifs ?

Ce séminaire résolument interdisciplinaire, associant sciences sociales, de l’ingénieur et de l’environnement, s’intéresse à la manière dont les choses et les objets, en devenant mobiles et en circulant, changent de valeur ou d’importance, suscitent des problèmes ou des préoccupations sociales nouvelles. L’objectif est d’éclairer les modalités de mesures de ces circulations, les effets sociaux qu’elles produisent, les régulations politiques qu’elles impliquent, en s’appuyant sur une grande variété de situations et d’objets : produits alimentaires, déchets, matières énergétiques, polluants divers, matériaux critiques, énergies fatales, etc. En particulier, le séminaire cherchera à mieux caractériser les formes multiples, contrôlées ou non, prises par les circulations, qu’il s’agisse par exemple de circuit court, de recyclage, de stockage, d’évacuation des matières ou de pollution.

Le blog de l’atelierhttps://atelier2.hypotheses.org

Inscription des doctorants auprès delaurence.rocher@univ-lyon2.fr

Atelier 6 EVS: Faire Territoire, Faire Société

L’atelier 6 de l’UMR CNRS 5600 Environnement Ville Société1 , intitulé « Faire territoire, faire société », organise pendant l’année 2017-2018 un séminaire interdisciplinaire (géographie, anthropologie, sociologie, architecture, etc..), ouvert à tous les doctorants de l’ED. Il associe présentation / discussion d’ouvrages, exposés méthodologiques à partir d’expériences concrètes de recherche, positions de thèse, journées d’études organisées par des membres de l’atelier 6, etc., le tout inscrit dans les thématiques de celui-ci, c’est-à-dire :
- L’européanisation des territoires
- La fabrique de l’urbain
- Pouvoir, territoires, mobilités
- Processus de territorialisation.
Pour en savoir plus, voir http://umr5600.cnrs.fr/fr/la-recherche/ateliers/atelier-6/

Validation ED (10 inscrits maximum):
-les doctorant.es assistent aux séances du séminaire.
-chacun.e présente son travail lors d’une des séances. Si le travail doctoral est en adéquation avec une des séances programmées, la présentation de la thèse est proposée pendant celle-ci. Sinon, la dernière séance est réservée aux personnes inscrites qui n’auraient pas pu présenter leur travail lors des séances précédentes.

Autre mode de validation (réservé à un.e doctorant.e d’EVS): alimenter pendant l’année universitaire 2017-18 le blog de l’atelier 6, après initiation par un.e des titulaires précédent.es du poste.
http://atelier6.hypotheses.org/

Académie de l'innovation

Développée par l’Université de Lyon et Pulsalys, la SATT du site de Lyon Les essentiels Saint-Etienne, cette formation par l’action vise à mettre les doctorants en situation de développer un projet à partir d’une idée innovante.

PROGRAMME
- J 1 - 23 janvier
Module: Définir le socle du projet d’innovation, et événement
d’ouverture
- J 2 - 06 / 07 février
Expertise: Marketing de l’innovation
- J 3 - 12 février
Module: Valider le besoin et construire la solution innovante, et soirée-réseau avec les mentors et doctorants
- J 4 - 26 février / 27 février
Expertise: Business Model
- J 5 - 05 mars
Module: Construire le modèle économique et table-ronde « Financement de l’innovation »
- J 6 - 19 mars ou 20 mars
Expertise: Business Plan
- J 7 - 27 mars
Module: Faire un plan d’affaires
- J 8 - 10 avril
Module: Trouver des partenariats et fédérer autour de son projet d’innovation
- J 9 - 24 avril
Challenge final et événement de clôture ouvert à tous les doctorants de l’Université de Lyon

Pour plus d’informations, contactez Darina SAINCIUC : darina.sainciuc@universite-lyon.fr

Assises Internationales du Roman

DESCRIPTION
À l’occasion des 12èmes Assises Internationales du Roman (saison 2018), organisées par la Villa Gillet, et dans le cadre d'un partenariat de la Villa Gillet avec l’École Doctorale (9e édition), il est proposé à un groupe d’une douzaine de doctorant.es de rencontrer des auteurs ou autrices invité.es spécialement dans le cadre général des Assises.
Ces rencontres, d’une durée de 3h permettant des discussions de fond, qui se déroulent hors public durant la semaine des Assisses (21-27 mai 2018), sont préparées en amont, et reposent sur la discussion et l’analyse sur/des formes possibles de l’écriture des sciences sociales, dont l’écriture littéraire, voire romanesque. Dans un rapport d’interaction qui ne relève pas de « l’interview » classique, il s’agira non seulement d’interroger des écrivain.es sur leur travail, mais aussi de les faire travailler avec les étudiant.es autour des questions que leur œuvre soulève auprès de jeunes chercheurs et chercheuses universitaires, à partir de leurs préoccupations propres et de leurs matériaux de travail (sources, documents, matériaux divers à analyser dans le cadre d’un travail de recherche en sciences humaines et sociales).

ORGANISATION
Ce module, validé au titre de la Formation d’accompagnement prévue par le règlement de scolarité de l’École doctorale à hauteur de 20 heures, est organisé de la façon suivante :

- Une réunion d’information (décembre 2017) suivie de quatre ateliers de travail préparatoire (mars, avril, mai) et trois demi-journées de rencontre avec les écrivain.es encadrés par l‘enseignante chargée du module, Monica Martinat (les dates des séances préparatoires seront fixées au cours de la réunion de décembre).

- Le calendrier des rencontres avec les auteur.es, ainsi que la liste des invité.es et le corpus retenu, seront communiqués dès que la Villa Gillet aura arrêté le programme des Assisses et que nous aurons confirmation de l'accord passé avec les auteurs et autrices pressentis. Le choix des invité.es et des ouvrages, représentatif des tendances contemporaines de la littérature internationale, procède d’une concertation entre la Villa Gillet et l’École Doctorale. Les ouvrages sont fournis par l’École Doctorale et l’Université de Lyon.
- Après présentation du/des écrivain.es et du corpus, les doctorant.es prendront connaissance individuellement des œuvres proposées et de la bibliographie d’accompagnement, servant à encadrer notre discussion dans le débat actuel concernant l’écriture des sciences sociales. Divisé.es successivement en groupes de trois ou quatre, les étudiant.es rédigeront un texte sur un aspect spécifique du débat en relation avec le travail et l’œuvre de ou des écrivain.es invité.es, et s’exerceront à des formes d’écritures diverses en interaction avec les auteur.es invité.es et l’enseignante référente. Les réunions permettent de mutualiser le travail, et d'élaborer un texte final faisant état des considérations individuelles et collectives sur les rapports entre sciences sociales et littératures dans le monde contemporain. Ce texte pourra faire l’objet d’une mise en ligne sur le site de la Villa Gillet et/ou sur les sites de l’Université de Lyon.

- La présence aux réunions préparatoires, et à plus forte raison aux trois rencontres organisées durant la semaine des Assises Internationales du Roman est indispensable.
- Par ailleurs, il est recommandé aux doctorant.es de prendre en compte le fait que le travail à fournir dans le cadre du module est relativement important (lecture des ouvrages, séances de travail collectives en dehors des réunions, rédaction d’un texte final).

Inscription obligatoire par mail avant le 30 novembre 2017 : monica.martinat@univ-lyon2.fr

Renaissances. Laboratoire d'expérimentation historiographique.

La « Renaissance » constitue une catégorie historiographique profondément discutée, avec des définitions peu consensuelles. Elle maintient toutefois entier son potentiel heuristique et représente un terrain exceptionnel d’expérimentation.
La culture des acteurs de cette période (du milieu du XVe aux premières décennies du XVIIe siècle) est globale, les frontières disciplinaires sont peu pertinentes. Le savant de la « Renaissance » est un individu polyvalent, ouvert à l’expérimentation et au jeu. L’approche philologique de la réalité développée en cette période, impose à la communauté savante des règles de méthode précises, mais laisse toute sa place à l’invention et à la créativité individuelle et collective. Par cette double approche, les hommes de la Renaissance font face aux défis de la contemporanéité – l’élargissement des horizons, des marchés, la crise religieuse, la découverte de la nature, des langues, des populations…. et finissent par refonder les modes d’interprétation du monde.
Notre hypothèse de travail est de faire de la « Renaissance » un laboratoire pour (re)penser l’histoire, les pratiques de recherche, le contemporain, sans oublier l’objet lui-même et la distance qui nous sépare de lui.

Pour ce faire, nous nous donnons quelques règles du jeu : chaque participant.e choisit un « objet de la Renaissance » – un objet matériel, une figure, un texte, une œuvre, un genre, une date, un événement… – sur la base de ses compétences spécifiques et le présente aux autres en expliquant les raisons de son choix. Cet « objet » sera remanié au cours de la discussion à partir des regards que les autres voudront poser sur lui.
Cette discussion permettra aussi d’enrichir avec d’autres « objets » notre cabinet de curiosités vivant, produit et habité par des hommes et des femmes du XXIe siècle et de leurs interrogations.


Calendrier 2017/2018:

- 30 novembre 2017 12h-14h : « ‘Renaissance’: quels mots latins et vernaculaires pour la dire ? » – séance collective

- 14 décembre 2017 12h-14h : « Tibre » – discussion animée par Elisa Andretta (CNRS-LARHRA)

- 15 février 2018 13h30-15h30 : « Caractère mobile » – discussion animée par Michel Jourde (ENS Lyon-IHRIM)

- 15 mars 2018 13h30-15h30  « État » - discussion animée par Laurent Baggioni (Université de Lyon 3 – Triangle), Romain Descendre (ENS Lyon-Triangle), Hélène Soldini (Université de Lyon 3 – Triangle), Jean-Claude Zancarini (ENS Lyon-Triangle)

- 05 avril 2018 13h30-15h30  « Pierre, bézoard» - discussion animée par Dominique Brancher (Université de Bâle-Collegium de Lyon)

Lieu : Salle Berty Albrecht, ISH, 16 av. Berthelot, 69007 Lyon (1er étage)
Inscriptions : auprès de Monica Martinat (monica.martinat@univ-lyon2.fr) ou d’Elisa Andretta (elisa.andretta@gmail.com) jusqu’au 30 novembre 2017.

Ce « laboratoire » est validé par l’ED 4783 à hauteur de 10 heures.

Coordination: Elisa Andretta (CNRS-LARHRA), Michèle Clément (Lyon 2-IHRIM), Romain Descendre (ENS Lyon-TRIANGLE), MOnica Martinat (Lyon 2-TRIANGLE)

Formation pédagogique ENSAL

 Pour répondre au contexte spécifique du doctorat et de la mise en place des premières activités d’enseignements, l’ENSAL propose un cycle de formation en pédagogie destiné aux doctorant.e.s (offre réservée aux doctorant.e.s hors Lyon 2, puisque Lyon 2 offre déjà une formation à ses propres doctorant.e.s).
Les ateliers proposés sont organisés à travers une logique progressive des acquisitions pédagogiques, mais ils peuvent être suivis indépendamment en fonction des parcours et des besoins.

Cycle total de 16 h de formations transversales pluridisciplinaires, 20 places maximum.

Intervenant: Jean-Loup Castaigne, bureau d'accompagnement pédagogique de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon.

Ateliers sur le Campus de l'INSA, bâtiment des humanités, 1er étage, salle 109, de 13h30 à 17h30 les :
- Jeudi 07 décembre 2017: 1. Pourquoi une pédagogie de l’enseignement supérieur ? Les enseignants enseignent, les élèves apprennent. Quelles différences entre ces deux perspectives ? Quelles convergences ? Au delà de la multiplicité des représentations, des modèles facilitent la réflexion des enseignants du supérieur sur les méthodes d’enseignement pour favoriser l’apprentissage et des éléments pratiques facilitent la mise en place des premiers cours.
- Jeudi 18 janvier 2018: 2. Motiver les étudiants d’aujourd’hui
Comment jouer un rôle actif dans la motivation de vos étudiants ? Quels sont les leviers à la disposition des enseignants ?
- Jeudi 08 mars 2018: 3. Animer les travaux de groupes
Comment mettre en place et réguler le travail en groupe des étudiants ? Mon groupe d'étudiant est-il un groupe ou une équipe ? Quelles sont les conditions pour que les étudiants puissent travailler en équipe ? En tant qu’enseignant, à quel point dois-je m'occuper du travail en équipe des étudiants ? Comment le travail en équipe sert-il l'apprentissage ?

- Jeudi 05 avril 2018: 4. Rendre les étudiants actifs
La passivité des étudiants en cours ou leur manque d’attention n’est pas une fatalité même en amphi, il est possible de les rendre actifs ! Des méthodes existent…

Inscription en ligne nécessaire

Colloque du 16 17 18 novembre : dévouement, dévotion, engagement : servir la Cité

Du 16 au 18 novembre 2017 aura lieu à Lyon2 un colloque intitulé "Dévouement, dévotion, engagement : servir la Cité" dont vous trouverez le programme dans le fichier joint.

Son coordinateur scientifique, le professeur Olivier Christin (directeur du CEDRE, Centre Européen des Etudes Républicaines), souhaiterait impliquer les doctorant.e.s dans son organisation comme dans son fonctionnement (associer les doctorant.e.s au making off, instituer un.e Président.e de séance doctorant.e par table ronde et un.e Président.e doctorant.e dans les ateliers...).

Les doctorant.e.s intéressé.e.s doivent contacter Malika Gragueb (Malika.Gragueb@univ-lyon2.fr) avant le 25 octobre.

La participation active à cet événement contribuera pour 20 heures aux heures de formation demandées par l'ED483.

Vous trouverez le programme détaillé du colloque à télécharger sur la droite de cette page.

Visa pour la thèse

« Visa pour la thèse » est un séminaire organisé depuis 2013 au sein de l’École doctorale de sciences sociales 483 par des doctorant.e.s pour des doctorant.e.s. Les disciplines de l’ED étant très diversifiées, l’ensemble de ses jeunes chercheur.e.s ont toutefois un objectif commun de conduite d’un travail de recherche. Celui-ci peut les mener à des expériences similaires, voire à des préoccupations et interrogations communes autour de la thèse en sciences humaines et sociales. Le principe du séminaire « Visa pour la thèse » est de proposer un espace de réflexion et d’échange entre doctorant.e.s et intervenant.e.s autour des enjeux et étapes du parcours doctoral et de l’insertion professionnelle qui le suit. Le séminaire s’inscrit dans le cadre des formations proposées par l’École Doctorale et se veut donc interdisciplinaire, en s’intéressant à la fois aux contextes français et internationaux.

Ce séminaire s’articule autour de 6 séances (4 séances de 3 heures, 2 séances de 4 heures), qui auront lieu entre début octobre 2017 et fin janvier 2018. Ces 6 séances représentent un total de 20 heures, validées dans le cadre de la formation doctorale.
Les séances sont organisées autour de textes écrits, consultables par les participant.e.s et complétés par des interventions dans le but d’instaurer un échange entre les doctorant.e.s et les chercheur.e.s, ainsi que des personnalités extérieures au monde de la recherche. Les documents préparatoires ainsi que les précisions relatives à la date et au lieu seront envoyées aux participant.e.s avant chaque séance.
Cette année, le séminaire accueillera 30 doctorant.e.s.

Le programme détaillé des séances ainsi que le descriptif complet du séminaire est téléchargeable sur la droite de cette page.

Equipe organisatrice:
- AMAROUCHE Maryame, Géographie- aménagement, EVS-RIVES UMR 5600, ENTPE
- BARBOURA Itidel, Science politique, Triangle UMR 5206, Université Lumière Lyon 2 / IEP Lyon
- GHOUL Joseph, Géographie- aménagement, EVS-RIVES UMR 5600, ENTPE
- MAHEU Mélanie, Géographie- aménagement, LAET UMR 5593, ENTPE
- ZANI Beatrice, Sociologie, TRIANGLE UMR 5206, Université Lumière Lyon 2 / IEP Lyon

Inscription et contact: doctorat.cote.pratiques@gmail.com

Analyser l’action publique :
Problématisations, théories, méthodes et enquêtes

L'objectif de ce séminaire est d’animer une réflexion collective autour des outils, concepts et méthodes des sciences sociales appliqués à l’analyse de l’action publique. Il s’appuie sur des interventions qui s’attachent à rendre explicites et à discuter les options théoriques et méthodologiques des travaux présentés (qu’ils soient en cours ou finalisés), ainsi que la façon dont ils problématisent l’action publique.
Le format du séminaire, basé sur des discussions approfondies, permet d’entrer dans la « cuisine » des enquêtes. Il constitue à ce titre une façon très concrète d’aborder les questions de méthodologie et de construction de problématiques théoriques. Par ailleurs, la diversité des terrains, des objets empiriques et des problématiques abordés permet aux participant-e-s de prendre connaissance de travaux sur des objets parfois éloignés de leurs propres recherches.

Le séminaire sera ouvert cette année à la validation pour 12 doctorants, sur la base de l'assiduité (présence à au moins 8 séances sur les 11 organisées dans l’année).
Sauf cas particulier, la durée des séances est de deux heures, avec une heure de présentation, suivie d’une heure de discussion et de questions. Elles ont lieu le jeudi après-midi, habituellement de 14h à 16h, dans les locaux de l’ENS de Lyon, Campus Descartes. Les salles seront communiquées aux participants inscrits sur la liste de diffusion du séminaire.

Le programme détaillé des séances ainsi que le descriptif complet du séminaire est indiqué sur le document téléchargeable sur la droite de cette page.

Page internet du séminaire: http://triangle.ens-lyon.fr/spip.php?rubrique572

Ce séminaire est ouvert à la validation pour les doctorant-e-s de l’ED 483. Pour cela, mercide contacter les responsables du séminaire pour vous inscrire au préalable.

Coordination:
- Julien Barrier, maître de conférences en sociologie, ENS Lyon: julien.barrier@ens-lyon.fr
- Cécile Robert, maître de conférences en science politique, HDR, Sciences Po Lyon, co-responsable du pôle action publique de l’UMR Triangle: cecile.robert@sciencespo-lyon.fr
- Rachel Vanneuville, Chargée de recherche au CNRS, section 40 (politique, pouvoir,
organisation): rachel.vanneuville@wanadoo.fr

Atelier d'écriture

Comme les années précédentes, le professeur Pierre Lascoumes organise deux ateliers d'écriture, qui auront lieu en salle G112 (86 rue Pasteur, 69007 Lyon, campus Berges du Rhône de Lyon2).

Premier atelier :
> - mardi 14/11 de 10h à 13h et de 14h30 à 17h30
> - mercredi 15/11 de 10h à 13h
Second atelier :
> - jeudi 16/11 de 10h à 13h et de 14h30 à 17h30
> - vendredi 17/11 de 10h à 13h

Pour vous inscrire dans l'un de ces ateliers (pas plus de 10 personnes par atelier), veuillez contacter Constance Ruiz, Webmaster de l'ED 483: constance.ruiz@univ-lyon2.fr

En voici le principe :
Les syndromes de la « page blanche » ou de « l’écran vide » n’existent pas. Ce qui pose le plus souvent problème dans la recherche, ce n’est pas le manque mais le « trop », la profusion, c'est-à-dire le flou du projet et le manque de hiérarchie dans les questions traitées.L’obstacle principal ne se situe donc pas dans « l’écriture » elle-même, mais dans « la pensée » qui la sous-tend. Ecrire est pour beaucoup une entreprise difficile, voire stressante. De nombreuses observations et expériences ont montré que le plus délicat n’est pas la mise en forme, le passage de la pensée à l’écrit, mais bien les ambiguïtés qui existent en amont. C'est-à-dire le manque de clarté dans le projet entrepris, les défauts de cohérence dans le questionnement et les effets négatifs que ces flottements et incertitudes entraînent.

L’objectif de cet atelier est de transposer les techniques anglo-saxonnes «d’écriture créative » à la réalisation de travaux de sciences sociales (thèse, article scientifique, communication). Il se situe en continuité avec les recommandations de H.S. Becker lorsqu’il propose de partager « les ficelles du métier » et pour cela de « vendre la mèche de la production intellectuelle ». L’atelier s’adresse à tous ceux qui veulent progresser dans une analyse et une expression personnelle, quels que soient les domaines d’application. Il propose des exercices pratiques (et en partie ludiques à partir d’images et de documents) destinés à explorer et à renforcer la créativité et la réflexion individuelle en vue d’une production scientifique. Quand des auteurs souhaitent faire de la photo, réaliser une thèse, peindre, concevoir un article, écrire un scénario ou préparer une communication de colloque, ils sont tous confrontés aux trois mêmes problèmes de base.

Il leur faut :

‐ Cadrer le sujet d’investigation (choisir l’objet de recherche) et adopter un point de vue précis (distinctif et si possible original)

‐ Questionner cet objet, l’interroger de façon cohérente avec l’angle retenu, choisir un système explicatif et privilégier un mode d’interprétation

‐ Argumenter, c'est-à-dire construire un raisonnement en articulant des données et des concepts afin d’expliquer, de démontrer et de convaincre.

Initiation à la vidéo adaptée à la recherche

Formation en audiovisuel, destinée à découvrir les moyens d’analyser/restituer/communiquer/valoriser avec l’image animée autour d’une thématique de recherche en SHS

Prochaine session
: Lundi 25 septembre 2017
Intervenant: Christian Dury, réalisateur audiovisuel (ISH, CNRS)

>> Programme complet & informations :
https://www.ish-lyon.cnrs.fr/evenements/initiation-video-adaptee-shs

Lieu: ISH, 14 avenue Berthelot, Lyon 7e (salle Fernand Rude)

Cette formation est ouverte à tous les personnels des laboratoires associés à l’ISH et à la Maison de l’Orient et de la Méditerranée (MOM).

Le nombre de places étant limité, les inscriptions sont obligatoires, via formulaire en ligne > http://enquetes.ish-lyon.cnrs.fr/index.php/724528/lang-fr

Pour tout complément d'information, vous pouvez contacter Christian Dury - christian.dury@ish-lyon.cnrs.fr

Cours d'anglais pour doctorants

Comme les années précédentes, une formation en anglais pour doctorants est proposée par Madame Carton-Charron.

Deux groupes de 15 étudiants maximum sont prévus, qui seront constitués selon le niveau en anglais afin d'offrir un enseignement adapté et de constituer des groupes suffisamment homogènes. Un test lors de la première séance permettra de vérifier le niveau choisi.

G1 intermédiaire: B1/B2
G2 avancé: B2/C1

Cette formation aura lieu le mercredi de 9h30 à 12h00, et de 14h à 16h30 du 13 septembre au 8 novembre inclus. Les séances se dérouleront dans la salle 410 de la MILC, 35 rue Raulin - Lyon 7e.

INSCRIPTIONS JUSQU’AU PREMIER SEPTEMBRE 2017 A L’ADRESSE SUIVANTE : constance.ruiz@univ-lyon2.fr (Webmaster ED483)

Jeanne-Marie CARTON-CHARON
MCF Etudes Irlandaises
Faculté des Langues , Université Jean Moulin Lyon 3
Institut d’Etudes Transtextuelles et Transculturelles (IETT)

mise à jour le 16 novembre 2017


Université Lumière Lyon 2